Aeropicus

48 heures à Shanghaï

Aujourd’hui, cap à l’Est !

Je vous dépeins un week-end de base idéal à Shanghai.

Changement de registre, changement d’ambiance, changement de ressentis. 

Tour d’horizon d’une ogresse. 

1. Shanghai VS Chengdu

Comparée à Shanghai, Chengdu fait figure de ville provinciale. On passe de 15 millions à 24 millions d’habitants. 

Géographiquement parlant, c’est simple :  

Trajet entre Chengdu et Shanghai en Chine

Une belle ligne droite tracée à main levée

21 heures de voiture en Chine, ce doit être riche visuellement parlant. J’ai tout de même préféré prendre l’avion. 3 heures, un roupillon et j’étais arrivée. 

Pour l’option de l’entre-deux, un trajet en train rapide se fait en 12 heures.

2. 2 jours idéaux à Shanghai 

Vous voilà fraîchement, ou pas, débarqué à Shanghai. Voici ce que j’ai fait sur mon week-end de deux jours :

Nanjing Road et alentours : 

Nanjing road est à Shanghai ce que les champs Élysée sont à Paris. Soit, une longue artère commerciale pleine de vie débouchant tout droit sur une vue mythique. Ici, le quartier des affaires de la ville avec ses tours bariolées aux couleurs mouvantes.

L’intérêt que je porte à cette rue est dans la frénésie ambiante qui y règne. Ça fourmille dans tous les coins. Les néons battent leur plein. On ressent le poids et la vivacité de la mégalopole. Traversez-la de part en part pour atteindre le bund. Au retour en revanche, aventurez-vous dans les rues de traverses qui l’entourent. Vous y ressentirez une autre ambiance. Une atmosphère à la Shanghaienne sur laquelle je peine à apposer des mots précis. Peut-être parce qu’un temps si bref ne permet pas d’en décortiquer la teneur. 

Une atmosphère faite de locaux, de coulisses de la vie et de boutiques doucement bordéliques en tout genre. 

Quartier de Shanghai en parallèle de Nanjing Road

Le Bund ou la berge des étrangers – 外灘 (Wàitān) :

Le célèbre bund. C’est l’une des vues les plus emblématiques de notre planète. Une du genre à vous écraser le nerf optique : 

Le bund est le boulevard longeant la rivière Huangpu. Il accueillait autrefois la majorité des centres d’affaires des entreprises étrangères coloniales. Il ne reste de cette époque qu’une belle brochette de bâtiments de style européens.

La berge, uniquement piétonne, offre une balade de plus d’un kilomètre. De quoi choisir son spot photographique favori.

Le vieux Shanghai :

C’est un grand quartier qui ne paie pas de mine. Il est à l’écart des enseignes lumineuses et de la foule. C’est un retour aux sources de ce qu’a pu être le Shanghai pseudo d’antan. Le quartier est un enchevêtrement de petites maisons basses et de ruelles étroites. On circule majoritairement à l’intérieur à pied, en vélo ou à motocyclette. Il faut parfois zigzaguer entre des échafaudages élaborés au bambou. 

Ici, les générations se côtoient. Chacun vaque à sa tâche. Les gamins s’amusent, les entre-deux bossent, les vieux observent et déambulent doucement. Par endroit, le téléfilm de la vie est mis sur pause. Les ruelles sont les extensions directes des foyers dans lesquels il est possible de glisser un oeil par les portes entrouvertes. 

Le quartier est entouré par des buildings, dont certains, encore en construction. Ils poussent comme des champignons. La folie immobilière fait couler des litres de béton. Ces chantiers viennent doucement grignoter le vieux quartier. Un quartier avidement convoite par les agents immobiliers qui rachète leurs foyers aux habitants.  

• Le quartier des affaires – Lujiazui : 

Mon grand favori. Vous voilà à l’opposé du Bund. Vous avez traversé la rivière Huangpu en bateau, en métro ou à la nage. La première chose auquel vous pensez c’est que vous avez troqué le présent pour le futur. La taille écrasante des grattes ciels environnants permets à vos cervicales d’explorer des angles impossibles. Quatre d’entre eux vont constamment attirer votre oeil tel le moustique attiré par la lumière : 

  La perle de l’Orient (468 m) – 东方明珠电视塔 (shànghǎi zhōngxīn dàshà) : elle est la plus emblématique. Avec ces 3 sphères rondes, sont violet métallique et sa forme de bilboquet géant, la Pearl Tower est identifiable entre toutes. Elle contient un restaurant rotatif et peut être visitée pour un panorama d’une hauteur de 350 mètres maximum. 

• Jin Mao Tower (421 m) – 金茂大厦 (jīn mào dàshà) ou « l’immeuble de la prospérité d’or » : ce n’est pas la plus grande, mais, en plus d’un panorama déjà impressionnant, elle offre également une vue interne particulière. Soit celle donnant sur l’atrium, le très grand hall d’un hôtel. Vertigineux.

La tour Jin Mao à côté de la tour la plus grande Shanghai.

• Shanghai World financial Center aussi surnommé le décapsuleur- 上海环球金融中心 (Shànghǎi huánqiú jīnróng zhōngxīn) : 492 mètres au compteur. Il est le second plus haut gratte-ciel de Shanghai. Son panorama se situe à une hauteur de 474 mètres dans une passerelle placée au-dessus d’un creux de 55 mètres dans l’édifice. C’est cette forme qui lui vaut son surnom représentatif.

• Shanghai Tower – 上海中心大厦 : le mastodonte. D’une hauteur de 632 mètres, la troisième tour la plus haute du monde en impose. Son panorama vous emmène à 546 m de hauteur. À côté, la Jin Mao tower semble petite. Shanghai s’étend à perte de vue. Pas l’ombre d’un building ne vient bloquer votre panorama de 360 degrés. L’extase. 

Le parc du peuple : le parc du peuple de Shanghai est une curiosité pour son marché au mariage. Cet évènement existe aussi à Chengdu et probablement dans la majorité des parcs du peuple. Il semble y en avoir un par ville ici. Proportionnellement a la taille de la ville, celui de Shanghai est conséquent en termes d’offres et de demandes. L’offre et la demande se côtoient sur un même CV. 

Un CV ? 

C’est simple. Vous avez une fille ou un fils non marié. Écrivez son descriptif sur une feuille A4. Son nom, son âge, ses mensurations, son signe astrologique, ses valeurs familiales … mais également son salaire, ses possessions (voiture, appartement) et tous les autres atouts qui pèsent dans le game.

Je me fais un lointain bourreau de cette tradition parce qu’il met en lumière des codes et des valeurs que je juge à titre personnel fort tristes.

– L’importance de l’argent

– La nécessité à se marier tôt. En particulier pour les chromosomes XX. Si une femme n’est pas mariée avant 30 ans, elle est qualifiée de laissée pour compte (剩女 -Shèngnǚ ). Elle sera aussi jugée d’incomplète, d’anormale. Comme le vieil adage dit ici : la vertu d’une femme réside dans son manque de talents #thug

– La non-nécessité d’un ingrédient important a une vie de couple, l’amour. 

Bien que le sujet puisse faire sourire, la question du mariage en Chine est une source de pression pour beaucoup. Le sujet requiert un article personnalisé qui expliquerait tous les détails à prendre en compte avant de vous faire une opinion. 

Revenons à nos moutons. Outre cela, le parc du peuple foisonne d’une vie propre à la relaxation et de locaux absorbés dans leurs activités. Deux aspects que j’affectionne particulièrement.

La concession française – 法租界 (fǎzūjiè) : 

La concession française a été bâtie dans le but de ressembler à un quartier calme et cossu Parisien. Il fut un temps sous juridiction française. Il est toujours un quartier très prisé des étrangers et des Chinois. Il renferme de nombreux commerces atypiques et des attractions touristiques. 

Notamment, Tianzifang. C’est une petite enclave renfermant des petites ruelles labyrinthiques. Nourriture, bars et souvenirs accueillent les touristes qui ne se font pas prier pour venir. 

En bref, Shanghai c’est la Chine moderne occidentalisée à souhait.  C’est une ville qui bouillonne et qui possède une communauté d’expatriés impressionnante. Parfait pour ceux qui appréhenderaient une expérience en chine trop éloigné de leurs codes culturels.

Parfait aussi pour ceux qui voudraient sentir la grandeur et la beauté moderne d’une Chine qui rebute plus qu’elle attire .

Après, ne vous arrêter pas à cette ville. La diversité des provinces, du peuple chinois et des paysages. Voilà ce qui fait la force de la Chine.

LE COIN PRATIQUE

ACTIVITÉS

Perle de L’orient : 

Horaires : 8h30-20h

Adresse : 1 Century avenue, Lujiazui, Pudong New Area

Comment s’y rendre : métro ligne 2 jusqu’à LuJiaZui Station 

Prix : Entre 100 et 150 RMB

Jin Mao Tower : 

Horaires : 8h30am-20h30pm

Adresse : Jin Mao Tower, 88 Century Avenue, Lujiazui, Pudong New Area

Comment s’y rendre : métro ligne 2 jusqu’à LuJiaZui Station

Prix :

  • CNY 120 pour les adultes
  • CNY 60 pour les enfants entre 0,9 et 1.3 m. Oui oui, c’est à la taille messieurs dames. Gratuit pour les gniards en dessous de 0.9 m. 

Shanghai World financial Center :

Horaires : 09:00-22:30 chaque jour (dernière entrée à 21:30)

Adresse : Jin Mao Tower, 88 Century Avenue, Lujiazui, Pudong New Area

Comment s’y rendre : métro ligne 2 jusqu’à LuJiaZui Station

Prix :

  • CNY 120 pour les adultes
  • CNY 60 pour les enfants entre 0,9 et 1.3 m. Oui oui, c’est à la taille messieurs dames. Gratuit pour les gniards en dessous de 0.9 m. 

Shanghai Tower : 

Horaires : 8:30-21:30 chaque jour 

Adresse : 51, Liujiazui Xi Lu – 陆家嘴西路 51号

Comment s’y rendre : métro ligne 2 jusqu’à LuJiaZui Station 

Prix : 180 RMB

OU MANGER ?

Mr Burp / 宝嗝先生

Adresse : 南京东路800号第一百货商业中心C馆5楼

Horaires : 10h-16h30 / 17h-22h

Fantastique restaurant avec des plats divers et visuellement attractif. Le goût est au rendez-vous. Salivez en photos.

 

Jia Jia Tang Bao(Huanghe Road)

Adresse : 黄河路90号(近凤阳路)

Horaires : 7h30 – 20h

Les meilleurs raviolis de la ville. Je n’ai pas de mots pour exprimer le mal qui me ronge de ne pas pouvoir en manger à nouveau de sitôt. 

Le meilleur restaurant de raviolis de Shanghai

La crêperie

Adresse : 桃江路1号(近东平路)

Horaires : 11h – 23h

Je sais, c’est un restaurant français. Ce ne sera sûrement pas l’une de vos priorités contrairement à quelqu’un qui mourrait d’envie de renouer avec ses racines. Mais ça vaut le détour. 

Vous avez aimé cet article ?

Suivez moi sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

tempus felis Lorem non eget amet, risus venenatis accumsan Aenean commodo