Aeropicus

LE REPAS D'AFFAIRES EN CHINE
FAÇON SICHUANAISE

En Chine, un repas d’affaires se déroule généralement dans un endroit qui semble luxueux. Il en va de la réputation de tous. Il ne faudrait pas insulter les personnes invitées en leur faisant manger la street food du coin. Il ne faudrait pas que l’hôte se dévalorise par son incapacité à recevoir dans de bonnes conditions. En général, plus le client est important, plus le cadre est cossu. Le festin se déroule dans un espace privé, loin des autres clients.

Petit tour d’horizon d’un dîner qui se doit de faire passer un moment grandiose à tout le monde. 

PS : l’article ayant été écrit plus vite que je n’ai eu le temps de prendre des photos d’un véritable repas d’affaires, elles ne seront pas de mon cru. Je me permettrai de les changer quand j’aurai les sésames en stock. 

Formalités du repas d’affaires en chine

Quand faut-il arriver ?

Venez un poil en avance. 15 à 30 minutes en avance feront l’affaire. En Chine, le dîner commence à 18 heures. Ça permet de ne pas finir trop tard. 

Faut-il emmener un cadeau ?

Au placard l’avarice. Si vous êtes l’invité principal, il va de soi que vous devez offrir un présent. Choisi avec soin, il sera apprécié et donnera de la face à votre hôte. 

Un cadeau cher fera son effet à coup sûr, mais selon moi, c’est loin d’être l’aspect principal à envisager. 

Primo, parce que tout le monde n’a pas le compte en banque de Bill Gates.

Secundo, parce que la Chine recèle en son sein la majorité des marques que l’on trouve chez nous.

Ce que je vous recommande c’est de trouver un produit de votre terroir difficilement trouvable en Chine. La rare fois où j’ai offert un cadeau à un Chinois, je lui ai ramené une bouteille d’absinthe jurassienne. Étant donné qu’un Chinois n’ouvrira jamais son cadeau devant vous, n’y ne vous fera de retour direct, je ne saurais jamais ce qu’il en aura pensé. Au moins, j’ose espérer que c’était original. Sachez qu’en matière d’alcool, les boissons sucrées sont majoritairement appréciées. Un bon vin de Sauterne conviendra parfaitement.

Bref, soyez créatif, mais n’oubliez pas d’être classe. 

Faut-il offrir un cadeau en repas d'affaires avec des Chinois ?

Qu’est-ce que donner la face ?

La face, ou mianzi, est l’image que la société renvoie de vous. Que ce soit à travers le cadre professionnel, familial ou même amical, la face est partout. Pour en avoir, il sera nécessaire de mettre en avant ses ressources matérielles et symboliques. À savoir, ses diplômes, son parcours professionnel, ses relations hauts placés, sa voiture, ses parures ou même un(e) beau-belle conjoint(e). Plus vous serez respecté et admiré, plus vous gagnerez en face. 

Où s’asseoir ?

Attention, la disposition des places est très importante en Chine. Elle s’effectue selon l’ordre hiérarchique.

Avant tout, en repas d’affaires,  les tables sont rondes. 

Un dessin étant plus parlant, voici un schéma cuisiné maison :

Comment s'asseoir à un repas d'affaires en chine : l’hôte est toujours face à la porte

Petit tour de table :

Le big boss : l’hôte de la soirée. Il est le plus important. Il s’assoit toujours en face de la porte d’entrée. 

L’invité 1 : l’invité le plus important s’assoit à la droite de l’hôte

L’invité 2 : le second invité le plus important s’assoit à gauche de l’hôte

La personne à droite de l’invité 1 : C’est le 陪喝 (Péi hē), littéralement celui qui accompagne l’action de boire. Il a pour but de faire parler et boire l’invité 1. Je l’ai déjà été plusieurs fois. Avant chaque repas, j’avais pour directive de rendre saoule cette personne. Si la mission était menée à bien, j’avais un patron ravi et un cancer du foie dans la même soirée. 

La personne à gauche de l’invité 2 : se trouve à gauche de l’invité 2.

N°2 : le second du big boss. Il s’assoit dos à la table, s’occupe de l’organisation et paie discretos l’addition. 

Invités les plus importants 3 et 4 : ils entourent N°2 mais je n’ai jamais observé cette configuration. 

Si vous n’êtes pas sûre de l’endroit où vous devez vous asseoir, attendez gentiment que l’on vous pose quelque part.

Le repas d’affaires en Chine et votre gosier

Boire ?

Cette partie va être longue.

C’est l’aspect primordial du repas d’affaires chinois. Pas d’alcool, pas de contrat. Si vous souhaitez atteindre un accord, quel qu’il soit, jetez-vous corps et âme dans ce bain d’alcoolémie. 

Que boit-on ?

En Chine, le repas se noie sous le baijiu (白酒 – Báijiǔ – alcool blanc). C’est une eau-de-vie obtenue par la distillation de vin de céréales. Son taux d’alcool varie entre 46° et 62°. De quoi vous décaper tendrement les intestins. Pour plus d’informations, notre ami wikipédia est assez complet sur le sujet

Chaque buveur de baijiu a devant lui une petite carafe remplie à ras bord et un minuscule verre qui lui servira à porter des toasts. La pleine capacité de la carafe pourra être sollicitée en fin de repas. Les braves, pour repousser les limites du vice, boiront cul sec l’entièreté de son contenu. Effet garanti.

________________

Pour l’anecdote, j’étais un jour en repas d’affaires avec mon patron, un fournisseur allemand et son jeune interprète chinois. À la fin du repas, mon patron invite son fournisseur à boire cul sec leur carafe de baijiu respective. Mais avant cela, il souhaite prendre une photo en exhibant ce qui va être ingurgité sous peu. Le jeune interprète se joint alors à la photo. Il veut être sur le trophée de guerre à côté des grands. Sauf qu’une fois l’obturateur déclenché, il se rassoit et repose sa carafe. Mon patron rigole et l’invite sur un ton sans appel à se relever dare-dare lui et sa carafe. Le jeune homme, le sourire un brin crispé, s’exécuta. Sa folle bravoure passagère aura eu raison de sa sobriété .

________________

Certains invités ne boiront pas d’alcool. Certainement parce qu’ils peuvent se le permettre sans perdre la face. Si vous trinquez avec eux, vous pouvez soit : 

– boire également une boisson non alcoolisée. 

– avaler une petite gorgée de votre alcool.

Tout est question de proportionnalité. 

En revanche, si cette personne est hiérarchiquement importante, vous pouvez décider de lui donner de la face en buvant de l’alcool et peut-être également en avalant votre verre cul sec. À vous de jauger si cela en vaut la peine. 

D’un point de vue strictement personnel, l’odeur et le goût du baijiu me donnent des hauts le coeur. Bien heureusement, une femme peut refuser de boire de l’alcool fort. En général, elle se verra proposer de la bière ou du vin. J’ai une nette préférence pour le vin s’il n’est pas trop de pierre qualité. La bière sature vite votre estomac et votre vessie. Il en résulte : 

– qu’il en devient douloureux de manger tous les plats délicieux qui défilent sous votre nez.

– que vous devez constamment aller soulager votre vessie ! Je ne vous explique même pas le calvaire du long voyage de retour. 

Je préfère boire du vin plutôt que du baijiu pendant un repas d'affaires en Chine

Comment boire ?

– Les premiers toasts viennent après l’arrivée des premiers plats. Avant de manger, trois toasts sont portés collectivement. Chacun lève son verre à la santé générale et trinque avec ses deux voisins.

– Après ces trois toasts, vous trinquerez au minimum une fois avec chaque convive au cours du repas. À commencer par les plus importants hiérarchiquement parlant. Vous pouvez laisser les personnes de hiérarchie moindre venir à vous pour trinquer. Je ne sais pas si c’est une règle, mais c’est ce que je faisais pour m’épargner trop de boisson.

Ne buvez surtout pas votre alcool seul ! Premièrement, vous arriveriez vite à saturation pour vous passer cette envie. Deuxièmement, c’est mal considéré. Trinquez à chaque fois que vous souhaitez boire. Un repas d’affaires sert à resserrer les liens. Ces liens se créent en grande partie à travers les toasts échangés. 

Tout au long du repas, vous verrez des duos ou des petits groupes se faire et se défaire. Certaines personnes peuvent passer une éternité à discutailler avant d’avaler leur verre. C’est sympa à observer. 

– Avant de boire, il est souvent de coutume de taper le dessous du verre sur la table.

– Montrer le contenu vide de votre verre après un cul sec. 

– Si votre partenaire de boisson est hiérarchiquement supérieur, cogner le haut de votre verre contre la partie inférieure du sien. Vous montrez ainsi votre respect. Si la personne en face cherche à faire descendre son verre plus bas que le vôtre, retenez alors le sien en plaçant votre main au-dessous et abaissez de nouveau le vôtre. C’est tout un cinéma. Ne baissez pas votre verre s’il s’agit d’une personne de hiérarchie moindre. Question de face. 

Le repas d’affaires en Chine et votre estomac

Que mange t-on ?

Moult choses beaucoup trop bonnes !

Il y aura un minimum de 8 plats chauds et 8 plats froids sur la table. Veillez à goûter à un peu de tout en quantité raisonnée. Je n’ai pas l’impression que la gloutonnerie est très flatteuse aux yeux des Chinois. Cela ne m’a toutefois jamais ennuyée pour repousser les limites de mon estomac. 

Ici, la seule règle à respecter est d’attendre que l’hôte commence à manger ou vous invite à manger pour attaquer le festin.

Goûter de tout, vous serez surpris de la diversité dont recèle la gastronomie chinoise. Pour une préimmersion, je vous invite à lire mon article sur le sujet en cliquant ici

Le ravioli aux herbes et à l'ail est mon mets préféré, quel que soit le repas

Voilà de quoi vous préparez à vos prochains repas d’affaires à la Chinoise. Bien sûr, mon expérience personnelle se cantonne à la province du Sichuan et a l’entourage de mon parcours professionnel. J’ignore les variantes et autres façon de faire. J’ignore si l’on boit autant partout. 

Ce que je sais, c’est que l’événement devrait être loin de toute ambiance morose et trop guindée. 

Si vous avez une expérience à partager, je suis preneuse !

Laisser un commentaire

eget facilisis porta. Phasellus justo elit. commodo consequat. id dolor. ut